Anders Leines, ou son exposition « This is Parkinson »

La première personne dont il faut absolument que je vous parle est un norvégien.

Anders Leines est un photographe, monteur et producteur habitant Oslo, qui a eu la géniale initiative de créer une exposition photographique visant à faire changer la perception de la maladie de Parkinson.

Anders a lui-même été diagnostiqué d’une forme précoce de la maladie en 2010, alors qu’il était âgé de 47 ans.

Père de deux adolescents à cette époque, il a rapidement ressenti le besoin de remettre en question les stéréotypes et préjugés largement associés à la maladie de Parkinson.

Anders a ainsi mis en évidence la nécessité de se démarquer de l’image majoritairement diffusée au sujet des personnes atteintes de la maladie de Parkinson, dans les médias comme dans de nombreuses publications médicales. Face à l’image de personnes âgées, au regard fixe, au dos courbé et à la voix chuchotée, il a en effet souhaité opposer l’image de personnes jeunes et décidées à profiter d’une vie pleine de projets malgré la maladie.

C’est ainsi qu’est née l’idée de créer une exposition photo, qui s’intitule « This is Parkinson ».

Cette expo, qui a vu le jour en Norvège, puis s’est baladée ensuite dans de nombreux autres pays, est une série de portraits aussi poignants qu’inspirants. Le fil conducteur: faire apparaître le parcours et la force de personnes atteintes de la maladie de Parkinson, toutes âgées de moins de 50 ans.

Je suis tombée par hasard sur les clichés de cette expo en surfant sur internet. Je venais tout juste d’avoir la confirmation que les symptômes dont je souffrais étaient bien ceux de la maladie de Parkinson. Et au cœur de cette période où je ne savais vraiment pas à quelle réalité allait désormais ressembler ma vie, les clichés d’Anders ont été une vraie lumière.

Voici certains de ces clichés, et je vous invite à aller voir le travail d’Anders ici

« This is Parkinson » – Anders Leines
Heidi, 40 ans
Johannes, 37 ans
Marlt, 52 ans
Tommy, 47 ans, et ses deux garçons
Ulrika, 40 ans
Elvind, 56 ans

Depuis cette expo, Anders a développé de nombreux autres projets autour de cette idée de dépoussiérer l’image de la maladie de Parkinson. Nous y reviendrons très vite mais vous pouvez d’ores et déjà suivre l’ensemble de son travail sur sa page Facebook et sur son blog.

Un avis sur “Anders Leines, ou son exposition « This is Parkinson »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :